Les soins palliatifs

Les soins palliatifs : où ?

Les offres de soins palliatifs généraux sont nécessaires dans toutes les structures sociales et du système de santé : la majorité des patients nécessitant des soins palliatifs vit à domicile ou en EMS. Nombre d’entre eux sont hospitalisés, souvent même à plusieurs reprises, au cours de leur maladie. La plupart décèdent en EMS ou à l’hôpital. C’est pour cette raison que les soins palliatifs généraux devraient être rendu possibles dans les soins ambulatoires et stationnaires, à condition qu’ils soient ancrés dans les structures de soins en question.

 

Les soins palliatifs : quand ?

Ces prestations débutent à un stade précoce. Elles sont introduites parallèlement aux mesures diagnostiques. Durant la première phase des soins palliatifs, l’accent est mis sur l’information, les conseils et l’anticipation. La seconde phase porte sur la mise en œuvre des mesures prévues. Les prestations peuvent être fournies par l’ensemble des professionnels participant au réseau de soins palliatifs, selon leurs compétences et ressources (médecins, soignants, assistants sociaux et spirituels, psychologues et autres professions) ainsi que par des bénévoles.

 

Les soins palliatifs : comment ?

Les soins palliatifs sont, par la nature de leur pratique, collaboratifs. Les patients affectés par des maladies mortelles et leur famille présentent une variété de besoins en soins palliatifs. La pratique collaborative entre professions est une condition de base pour répondre à ces besoins.  

 

Les compétences des professionnels de la santé et des domaines psycho-social, spirituel et éducatif

Tous les professionnels et bénévoles qui traitent et encadrent des patients nécessitant des soins palliatifs devraient posséder des compétences en matière de soins palliatifs généraux.
La nature et le niveau de compétences requis doivent être différenciés dans la formation de base et la formation continue des différentes professions et des bénévoles, en fonction du rôle de l’intervenant et des besoins des patients. « Le cadre général des soins palliatifs en Suisse » met en évidence le niveau transversal « soins palliatifs – besoins spécifiques ». Les aspects spécifiques de ce niveau transversal doivent être pris en considération.

palliative vaud est mandaté par le Service de la santé publique pour former en soins palliatifs généraux tous les professionnels et bénévoles.